Installations / Architecture et matière vivante, Festival Les Pierres Sauvages #2 - La Cuisine, centre d'art et de design

Du au

De 17h00 à 17h00

La Cuisine, centre d'art et de design

esplanade du château, negrepelisse
82800 Nègrepelisse

Pelisse

Installation de Nathalie Brevet, Hughes Rochette, artistes, avec la collaboration de Fungus Sapiens. Dans la cour de la Cuisine.

« Une peau. C’est effectivement le premier mot qui nous est venu en découvrant le mycélium. Il y avait cette couleur brune, cette transparence, cette texture souple. Il y avait aussi ces veines inscrites dans ce « tissu » qui soulignait sa dimension vivante et figeait son processus de croissance. C’est très rapidement que nous avons envisagé de travailler avec de larges lés de mycélium, non pas pour envelopper l’espace, mais pour créer une installation rendant compte à la fois de la nature de cette « peau », de l’architecture du site et de l’histoire du lieu. »

Nathalie Brevet_Hughes Rochette

La prise en compte du contexte urbain, de l’espace, et de l’échelle des lieux constituent une caractéristique forte du travail de Nathalie Brevet, Hughes Rochette. Leur approche, centrée sur l’installation in situ, les a conduits à concevoir des installations pour des centres d’art, en France ou à l’étranger, et à répondre à des commandes publiques ou privées impliquant une intervention à l’échelle du bâtiment, de l’espace public ou du paysage. À travers des matériaux récurrents comme l’eau et la lumière, ils explorent la question du temps et de la mesure. Deux questions qui traversent aussi les sculptures qu’ils réalisent à partir d’objets frustes. Leur travail propose une expérience du lieu basée sur des installations spécifiques (souvent qualifiées de monumentales et précaires) et une approche sensible et poétique de l’objet dont le processus de transformation les amène, à travers des préoccupations formelles, à questionner notre relation au vivant.

Intrusion

Installation de Maryline Gillois (architecte, scénographe) et Chloé Dugit-Gros (artiste), avec la collaboration de Fungus Sapiens. Dans la cour de la Cuisine.

« Le mycélium nous a rapidement fasciné pour sa capacité à fabriquer de la masse en épousant des moules creux dans lequel il se développe. Cette brique ainsi fabriquée à partir de champignons a l’avantage d’être a la fois légère, résistante, ininflammable et étanche. Nous proposons une forme qui va se confronter à l’architecture du lieu par un jeu d’équilibre pour constituer une sculpture-signal modulable et presque envahissante qui semble pouvoir se faufiler dans l’espace et proposer d’autres déplacements possibles… »

Chloe Dugit-Gros est artiste plasticienne. Son travail se qualifie par sa faculté à jouer avec les références de l’histoire de l’art, l’histoire des formes pour les réinterpréter, dans de nouveaux contextes et sur de nouveaux supports. Maryline Gillois est architecte dplg et scénographe et travaille le plus souvent en collaboration avec des créateurs, des artistes qui cherchent à matérialiser une idée artistique. Elles collaborent sur la conception et la mise en œuvre de projets artistiques spe cifiques dans l'espace public. Elles expérimentent des formes qui dialoguent avec l’architecture. Sensibles et concernées par le sociale et la politique leurs pièces construisent un imaginaire en intervenant sur la perception de l’espace public.

La brasserie augmentée

Une structure démontable et extensible d'Eva Sahner, jeune diplômée de l'ENSA Toulouse. Sur l'espanade du château.

Architecte diplômée en juin 2019, Eva Sahner présente cette structure en bois et son diplôme associé au service d'une brasserie artisanale. Quand l'architecture légère est pensée pour être déployée intelligemment...

Grottes de fraîcheur

Une installation de l'Association /Parcours/d/architecture/ dans les niches basses du mur de soutènement de l’esplanade du château.

/Parcours/d/architecture/ fait un pas de côté en intervenant à l’extérieur du centre d’art, dans les niches d'un mur de soutènement en ruine. En investissant cet ouvrage d’art des XVIIIe et XIXe siècles, le duo Jocelyn Lermé et Didier Sabarros renoue le lien entre minéral et végétal, en faisant dialoguer le centre d’art avec le parc alentour et la rivière en contrebas.

Des plantes sauvages seront consciencieusement prélevées dans le département du Tarn-et-Garonne, à la manière des botanistes d’autrefois, et placées dans les cavités du mur. Habitées par ces plantes devenues précieuses, les niches rappelleront les grottes de fraîcheur qui depuis l’Antiquité font le lien entre l’Homme et la Nature. De là naîtra un espace paysager inattendu, une invitation à se questionner sur la place de l’architecture dans son environnement et son lien avec le territoire.

/Parcours/d/architecture/ est une association loi 1901. Depuis 2012, elle œuvre, en Occitanie, à la médiation de la culture architecturale et paysagère auprès du grand public et des scolaires. Divers dispositifs sont déployés, allant de la conférence à la visite guidée, de la rencontre avec des architectes à l’atelier pédagogique. De manière générale, les actions proposées visent à une sensibilisation et à un apprentissage par le jeu et la participation.

La Gueule Ouverte

Une architecture éphémère avec four artisanal, buvette et espace de conférences-rencontres en bois, paille et terre, par le collectif Ripaille. Dans la cour de la Cuisine.

Le collectif Ripaille, formé à l'occasion de ce festival réunit notamment des architectes de Saint-Antonin et de Caylus. Un projet réalisé avec l'ADIAD (Association départementale pour l'intégration d'adultes en difficulté) avec le soutien du CAUE, du Rotary et de AMO ECO.

Franck Boyer, Fanny Cacaud, Marc Girerd et Samy Marsaud conçoivent et réalisent une architecture contemporaine conviviale à partir de matériaux humbles et locaux. Elle invite à entrer, se rencontrer, s'informer et ripailler ! Depuis l'esplanade, l'installation interpelle le public pour le convier dans la cour à des rencontres et des performances culinaires autour d'une buvette et d'un four de cuisson. La Cuisine laissera évoluer la buvette pendant une année comme laboratoire d'une architecture vivante.

0 Commentaire Soyez le premier à réagir

La Cuisine, centre d'art et de design Les prochaines sorties

LES RÉSONANCES/ CONCERT/ ERDÖWSKY

- - De 18h30 à 20h00
La cuisine, centre d’art et de design , Nègrepelisse

Événements similaires

Après la terre, Une balade d'architecture contemporaine en Tarn-et-Garonne

- - De 19h00 à 21h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

Architecture et matière vivante, Festival Les Pierres Sauvages #2

- - De 17h00 à 17h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

Ateliers Participatifs / Architecture et Matière Vivante, Festival Les Pierres Sauvages #2

- - De 17h00 à 17h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

Exposition APRES LA TERRE et lancement du Guide de balade d'architecture moderne et contemporaine en Tarn-et-Garonne

- - De 18h00 à 19h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

La brasserie augmentée, installation

- - De 17h30 à 23h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

La Ferme Laboratoire : mycélium, symbiotique et bio-design

- - De 17h00 à 17h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse

La Gueule Ouverte - Architecture éphémère en terre et paille : buvette, cuisine et rencontres

- - De 17h00 à 18h00
La Cuisine, centre d'art et de design , Nègrepelisse
Plus (7 / 10)