L'ILE DE PAQUES : LE NOMBRIL DU MONDE ? - Museum De Toulouse

POURQUOI L’APPELLE-T-ON LE « NOMBRIL DU MONDE » ? Le terme polynésien Te pito o te huena a souvent été traduit par « nombril du monde », bien qu’il désigne en fait « l’extrémité de la terre ». Mais la notion de « nombril du monde » revêt une double acception révélatrice de deux réalités de l’Île de Pâques : son grand isolement géographique et l’intérêt suscité par toute nouvelle découverte dans les médias internationaux... UNE APPROCHE INÉDITE EN FRANCE Terre du bout du monde, isolée au milieu de l’océan Pacifique, l’Île de Pâques n’a cessé de nourrir l’imaginaire collectif occidental. Comment, sur un territoire si réduit et si peu peuplé, a t-on pu ériger plus de 800 moaï alors que les ressources disponibles étaient limitées ? Quels desseins suivaient les Pascuans pour devoir fabriquer ces colosses de pierre sans même connaître la métallurgie ni la roue ? D’où proviennent les premiers habitants de l’île avec tout leur monde symbolique et leurs connaissances ? En juin 2018, le Muséum ouvrira les portes de sa nouvelle exposition temporaire : « L’Île de Pâques : le nombril du monde ? ». Une exposition innovante et ludique, qui aura pour objectif de déconstruire les fantasmes et entrer dans la réalité scientifique, tout en donnant la parole aux habitants actuels de l’île. POUR ALLER PLUS LOIN... UN CÉLÈBRE MOAÏ à TOULOUSE Rares sont les moaï à avoir été sorti de l’Île de Pâques. Le célèbre moaï Hoa Hakananai’a, conservé au British Museum, à Londres a été scanné en 3D et reproduit à l’identique (une première mondiale !) spécialement pour l’exposition du Muséum de Toulouse. Haute 2,42m, cette statue monumentale sera présentée aux visiteurs pendant toute la durée de l’exposition. L’Île de Pâques comme si on y était... DES OBJETS CONSERVÉS AU MUSÉUM Le Muséum de Toulouse avait à cœur de réaliser une exposition sur l’Île de Pâques depuis de nombreuses années. Ce dernier conserve dans ses collections un moaï, un pectoral, une pagaie cérémonielle, une statuette en bois... et des dessins originaux de l’écrivain de 22 ans Julien Viaud, alias Pierre Loti, retraçant sa venue sur l’île en 1872), dont la cabine sera reproduite à l’identique lors de l’exposition ! Le Muséum de Toulouse s'associe avec les musées Champollion de Figeac et Fenaille de Rodez pour vous faire découvrir l'Ile de Pâques à partir du 30 juin. Cette exposition, pensée pour la première fois en 3 lieux complémentaires, évoquera cette ile perdue dans l'immensité du Pacifique, parfois appelée le Nombril du Monde. Les trois expositions ont obtenu le Label d'Intérêt National.

0 Commentaire | Soyez le premier à réagir


Du au - À partir de 10h30

Le - À partir de 10h30

Du au - De 10h à 18h sauf le lundi.

Du au
0 participant / 0 interessé