Hydrogène et transition environnementale : des destins croisés - Polytech - Nice Sophia

Le

De 14h00 à 16h00

Polytech - Nice Sophia

06560 Valbonne

Le vent, le soleil, les courants marins, etc. ne sont pas programmables, ne sont pas stockables et ne sont pas uniformément répartis à la surface de la planète. L’électricité n’est pas stockable et est difficile à transporter sur de longues distances.

Les batteries, souvent présentées comme la solution universelle de stockage, commencent à montrer leurs limites, notamment dans le domaine de la mobilité et plus particulièrement la mobilité commerciale.

Ces changements et enjeux ouvrent une nouvelle ère qui sera clairement celle de l’hydrogène car il est facile à produire à partir d’électricité et de technologies aujourd’hui matures. Il peut être stocké et transporté sur de longues distances et en grandes quantités, comme le gaz naturel. Il offre en plus l’immense avantage de n’émettre ni polluant ni gaz à effet de serre lors de son utilisation, comme l’électricité.

Encore aujourd’hui, l’hydrogène est principalement utilisé pour ses propriétés chimiques. On parle d’hydrogène « matière première ». Il entre dans la fabrication d’ammoniac, dans le raffinage de pétrole, la production de matières grasses dans l’agroalimentaire, dans le traitement des métaux et du verre, dans la création d’atmosphères réductrices, etc. C’est un marché mondial mature de près de 100 millions de tonnes et de plus de 100 milliards de dollars.

L’hydrogène « matière première », utilisé dans l’industrie, est encore principalement produit à partir de d’hydrocarbures et notamment de gaz naturel avec des émissions importantes de CO2, le défi technico- économique est clairement pour ce marché de le produire autrement pour réduire l’impact environnemental de sa fabrication. L’idée est de le produire à partir d’électricité décarbonnée et/ou renouvelable.

Concernant l’hydrogène « énergie », vanté par Jules Vernes, il n’a jamais réussi à percer pour la bonne et simple raison qu’il s’agit d’un gaz combustible somme toute très semblable au gaz naturel moins cher à produire, transporter et distribuer.

Les principaux usages de l’hydrogène énergie seront dans un premier temps la mobilité « électrique » car les véhicules terrestres équipés de piles à combustible offrent tous les avantages de l’électricité sans les inconvénients des batteries (autonomie et temps de recharge), suivra le stockage de l’électricité lorsque la part des EnR le justifiera.

A plus long terme, l’hydrogène permettra l’importation massive d’énergies renouvelables vers des pays tels que l’Allemagne, le Japon et, dans une moindre mesure, vers la France, qui seront ou pourraient être structurellement déficitaires dans une économie 100% électrifiée.

On ne peut pas parler d’hydrogène sans parler de sécurité, les risques liés à ce gaz étant souvent mis en avant par ses détracteurs. Mais, contrairement à des idées reçues, l’hydrogène n’est pas une énergie dangereuse ou plus exactement toutes les énergies sont dangereuses dès lors que leur utilisation n’est pas maitrisée.

Ce sont tous ces sujets qui seront abordés

0 Commentaire Soyez le premier à réagir

Polytech - Nice Sophia Les prochaines sorties

Aucun événement prévu à Polytech - Nice Sophia pour le moment ! Vous souhaitez créer un événement à Polytech - Nice Sophia ?

Événements similaires

Aucun événement prévu à Polytech - Nice Sophia pour le moment ! Vous souhaitez créer un événement à Polytech - Nice Sophia ?